Aller au contenu

4 questions sur le métier de diagnostiqueur immobilier

4 questions sur le diagnostiqueur immobilier

Formation. Quatre questions sur le métier de diagnostiqueur immobilier

Plomb, termites, loi Carrez, amiante, performance énergétique, le diagnostiqueur immobilier est spécialisé dans les normes de constructions et intervient dans les transactions immobilières ou lors de la construction d’un bâtiment et parfois après des travaux de rénovation.
Certains diagnostics sont obligatoires et doivent être réalisés par des professionnels habilités.

paris

C’est une profession récente, née à la fin des années 1990, et qui évolue régulièrement en fonction des réglementations. Le diagnostiqueur immobilier effectue des analyses parfois obligatoires, comme les mesures de performances énergétiques (DPE).

Il doit aussi identifier des polluants (amiante, plomb…), prélever des échantillons, calculer des superficies et préconiser le cas échéant des actions correctives. Des connaissances dans le domaine du bâtiment et du droit immobilier sont recommandées.

 

1. Quelle formation suivre ?

Il faut deux à trois années d’études après le bac avant de pouvoir exercer le métier de diagnostiqueur immobilier. En deux ans, plusieurs BTS sont envisageables : Professions immobilières, Bâtiment, Conseil et commercialisation de solutions techniques ou encore Management économique de la construction.

Le bac STI2D et sa spécialité architecture et construction ou STMG sont particulièrement indiqués pour accéder à ces formations, tout comme les baccalauréats professionnels de ce domaine (Technicien d’études du bâtiment, Technicien du bâtiment, Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités…) ou encore un bac général.

Suivez nous sur Facebook et LinkedIn

Pour obtenir un niveau bac + 3, il faudra choisir entre les BUT Génie civil – construction durable ou Métiers de la transition et de l’efficacité énergétique et la licence professionnelle Métiers du BTP. Dans cette dernière, plusieurs options sont proposées : bâtiment et construction, génie civil et construction, performance énergétique et environnementale des bâtiments ou encore travaux publics.

À cet enseignement initial,questions sur le métier de diagnostiqueur immobilierentre 5 000 et 9 000 €. Elle doit être renouvelée tous les cinq ans.

Les études, elles, sont gratuites en lycée public, coûtent 300 à 1 300 € par an en lycée privé, 170 € en BUT et licence pro.

appelez

2. Quel est le marché de l’emploi ?

La fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier évalue à 7 500 le nombre de professionnels en exercice sur le territoire national. La plupart d’entre eux sont embauchés dans de très petites entreprises employant moins de trois personnes, où les difficultés de recrutement sont réelles. Il est aussi possible de travailler en indépendant. Une nouvelle réglementation sur les DPE à paraître au 1er septembre 2022 va faire exploser le nombre d’audits énergétiques à réaliser.

3. Quels sont les salaires net ?

Un salarié débutant peut compter démarrer autour de 1 500 € net. Le revenu devient plus intéressant avec l’expérience. En indépendant, la rémunération dépend du chiffre d’affaires.

4. Quelles sont les qualités requises ?

Un diagnostiqueur immobilier exerce le plus souvent seul, il doit donc être totalement autonome. Le travail réclame aussi minutie, rigueur, sens de l’analyse, une certaine fibre commerciale et des connaissances techniques dans des métiers du bâtiment.

48775322036 501bf27de9 b

 

Enfin, cette fonction exige une parfaite impartialité, il faut donc être intègre et objectif.

Bediatec vous assure d’un diagnostic honnête et fiable

Articles Récents

🧾DEVIS IMMÉDIAT

Laissez vos coordonnées ci dessous afin qu'un conseiller en diagnostic prenne contact avec vous dans les prochaines minutes ⏱️